vendredi 24 mai 2013

Collagraphe, maigre résultat...

Aujourd'hui, essai de collagraphe avec du scotch brun d'emballage. Il paraît que c'est ce qui marche le mieux...Des peintures à l'huile ont été utilisées. Matrice et tissu ont été dûment mis en sandwich dans un journal et piétinés.

Matrice:

 
 
impression sur papier Canson:
 
 
 
 
Impression sur tissu:
 
 
 
Pour le moment, je ne pense pas que ce soit utilisable...mais je vais mettre tout cela de côté et attendre qu'une idée vienne quand je ne m'y attendrai pas.
 
 
 

7 commentaires:

momobert a dit…

Il ne faut pas utiliser ton scotch d'emballage seul, tu dois mélanger avec du masking tape, des morceaux d'étiquettes auto-collants...des matières qui absorbent l'encre différemment afin d'obtenir des rendus plus ou moins foncés. Sinon, ton empreinte sera trop uniforme. Bisous

Anne a dit…

Bon sang, mais c'est bien sûr! J'avais oublié ce détail très important que j'avais su il y a trop longtemps, et on n'en a pas reparlé la semaine dernière puisqu'on on avait utilisé la colle.
Merci Momobert de me le rappeler

miclep a dit…

J'aime bien le vase. Monique a raison mais pour l'impression papier. Pour tissu, le scotch suffit. Avais-tu humidifié le tissu ? Il faut passer la peinture au rouleau, sans l'essuyer.

Laurence a dit…

Sympa l'idée du vase avec du scotch. Continue tes essais et suis les conseils des copines, tes résultats devraient s'améliorer...
Bon week-end

ANNE a dit…

Je ne savais pas que la peinture pouvait prendre sur du scotch d'emballage; je suis brune mais on dirait une blonde: je ne comprends pas non plus ce que te conseille momobert!!!
J'ignorais aussi qu'il fallait humidifier le tissu.
J'aime enfin ta matrice, bonne idée!
Je montre aujourd'hui ce que j'ai fait avec un des tissus, c'est plus abstrait, mais je regrette de n'avoir pas eu l'idée d'une forme comme la tienne!!

mimih a dit…

je ne connaissais pas cette technique

Mimiblue a dit…

Moi je suis contente de voir que je ne suis pas toute seule à oublier ce que je sais... ouf ça soulage. Mon petit-fils dirait que je suis comme les oeufs kinder : brune dehors mais blonde dedans... D'où la couleur de mes cheveux désormais et les mèches que j'ajoute : je ne voudrais tromper personne sur l'état de MON neurone (appréciation de mon kiné !)...
Je rigole bien sûr car, même en utilisant un papier collant qui ne convient qu'à moitié, ton résultat n'est pas si décevant.... Reprendre les lignes en piqué libre, faire fuser de la couleur dans les zones ainsi délimitées et je suis bien persuadée que tu vas nous pondre un truc de derrière les fagots comme tu le fais chaque fois pour nous surprendre et nous estomaquer !!!