mercredi 31 juillet 2013

Avec un petit outil trouvé chez Noz

Il s'agit d'un rouleau genre rouleau de scotch, d'environ 4cm de large, recouvert d'adhésif transparent et muni d'un manche. On pose dessus une série de petits tampons 'clear' (transparents). C'est ce qui est indiqué sur le mode d'emploi. Ainsi on peut encrer le rouleau et imprimer des bandes en un seul passage. C'est le Rollagraph



L'outil a été essayé avec une série de cercles différents. La mise en couleur a été faite avec de la peinture acrylique mélangée à 50% avec du gel pour coiffage, et étalée sur la gelli Plate. Cela permet  d'allonger la peinture sans en altérer la couleur, et aussi de retarder le temps de séchage. Les deux effets combinés permettent d'utiliser la peinture pendant facilement deux heures sans qu'elle sèche dans le godet! Une réelle économie...
Voilà le résultat sur du tissu blanc:



Avec des écritures et l'impression négative obtenue sur la Gelli Plate. J'ai posé sur la plaque une maison que j'ai réalisée il y a longtemps avec une plaque de verre (sur tissu avec de l'acrylique).

 
Impression positive ou négative sur du papier. Je trouve que ça fait de jolis fonds.
 
 
Je pense que, sans avoir cet outil, on peut faire la même chose avec les rouleaux qui sont vendus pour retirer les poils d'animaux sur les vêtements. Mais l'outil ne sera pas lavable sous le robinet...
 
 
 
 
 


12 commentaires:

Irma a dit…

oh, comme c'est joli, j'aime beaucoup ta maison qui semble sortir directement d'un livre de conte.

Joelle LG a dit…

J'ai récupéré des rouleaux de brodeuses des années 30?,50? ton rollagraph m'y fait penser seulement les rouleaux sont garnis de bandes caoutchouc alors que tes petits objets sont sympa ....

Laurence a dit…

Très jolis tes essais. Tes fonds me plaisent beaucoup.

Hier, j'ai vu sur le blog d'Alisa Burke qu'elle prenait un rouleau à pâtisserie et elle y collait diverses formes pour faire ses fonds.
On ne peut pas mettre des tampons Clear mais j'ai trouvé l'idée très sympa. C'est par contre encombrant.

Bonne journée

Chris a dit…

extra cet "outil" ! de beaux résultats

Anne a dit…

Joëlle, j'ai aussi ces petits rouleaux et j'y ai pensé...Je me demande si je pourrais enlever le bloc encreur qui se trouve sur le support, ou bien l'imbiber d'encre acrylique...Il y a des essais à faire avec ces outils-là aussi.
Laurence, sur le rouleau muni d'adhésif pour les vêtements on doit pouvoir mettre les tampons. Ce n'est pas un adhésif puissant et on retire les feuilles quand l'adhésivité s'estompe, comme pour ce Rollagraph.
Merci à vous toutes pour votre commentaire.

miclep a dit…

Et quand on possède ce genre de rouleau......... on roule, on roule !
Tu as de quoi, t'amuser !

ANNE a dit…

Je ne suis pas baba devant l'outil, autrefois: toute brodeuse avait un rouleau de tampons, on en voit dans les brocantes, mais BABA devant tes résultats, j'aime!!! Et je t'admire de trouver le temps de faire de l'expérimentation, j'ai une partie la jeune tribu, c'est du 100%!

Mme PiNat a dit…

Excellente idée et quels résultats ! Bravo à toi, j'adore tes fonds....

Mimiblue a dit…

Tu as raison, cela te fait des fonds absolument épatants et l'outil n'est pas trop compliqué à trouver ou à adapter à partir d'autre chose... En revanche, l'idée de rouler des tampons pour espacer régulièrement les empreintes va faire son chemin dans nos têtes. On doit pouvoir interpréter cela à l'aide d'autres rouleaux comme le petit rouleau dur qui sert à écraser le joint entre lés de papier peint, par exemple...

Odile a dit…

Cet essai est vraiment très joli. Tu es toujours partante pour de nouvelles expériences, c'est super ! Et, je vois que toi aussi, tu fréquentes les "grands magasins".....lol

Anne a dit…

Mimi, tu as parfaitement raison, j'ai aussi cet outil dans mon atelier et je n'y avais pas pensé. Néanmoins il est de diamètre plus petit. Mais ce serait un début pour essayer.

patouf baz a dit…

Merci Anne pour cette super idée. Nous ne sommes pas au bout du rouleau!!!