jeudi 7 août 2014

Une histoire de pendule

J'ai acheté une pendule romantique. Malheureusement une des aiguilles s'est tordue suite à un encombrement dans le coffre de la voiture...Les belles aiguilles me serviront de pochoirs, et comme on n'a pas réussi à remplacer le mécanisme par un autre que j'avais dans l'atelier, j'ai opté pour une reconversion radicale...à base de bois flottés.




5 commentaires:

Laurence a dit…

Amusant ce recyclage de la pendule ! Tes bâtonnets de bois flotté me font penser aux bâtonnets de mikado en plus joli bien sûr !!!

ANNE a dit…

C'est drôle, original.Tu ne sembles pas regretter l'horloge.
Faire de l'intéressant , de l'extraordinaire avec les riens est si gratifiant!!!

Irma a dit…

oui c'est assez inattendu, j'aime tes dessins sur ton bois flotté.

miclep a dit…

J'ai une attirance pour les bâtonnets ! Une nouvelle distraction...

Mimiblue a dit…

Rigolo.... Tu aurais presque pu mettre tes bois flottés les plus fins en lieux et places des aiguilles perdues.... Peu importe l'heure pourvu que l'on soit à l'heure le jour de son dernier souffle, n'est-ce pas ?