samedi 22 novembre 2014

J'expérimente et j'apprends...

Bien que ces toiles de peintre non montées que les anglo-saxons appellent 'canvas' trainent depuis des mois dans mon atelier, c'est la première fois que je pose de la peinture dessus en vue de les coudre...Pas facile du tout ce genre de couture.
La toile se coud facilement mais, apparemment il est préférable de faire des coutures envers contre envers, car ayant voulu coudre la pochette normalement, endroit contre endroit, j'ai eu bien de la difficulté à la retourner. La toile est raide et on est obligé de la froisser et de la comprimer pour la retourner à l'endroit et l'ouvrage reste marqué par ces contorsions.

Deux amies ont le même challenge à relever pour des  pochettes dans ce matériau. Je suis curieuse de voir le résultat qu'elles obtiennent. Mais...je n'ai pas dit mon dernier mot!




4 commentaires:

Laurence a dit…

Très joli. Tu as raison de laisser apparaître les coutures. Le rendu est joli. A force d'expérimenter, tu sauras apprivoiser ton canvas.

ANNE a dit…

J'ai cousu du "canvas" dans un de mes précédents groupes textiles, et oui, un peu raide, empesé, épais;maintenant, si on la lave avant?
En tout cas, les couleurs orangées me plaisent bien!

miclep a dit…

C'est vrai, la toile n'est pas très facile à manipuler. Tu t'en es bien sortie...

momobert a dit…

Avant même de te lire, je me suis dit que je piquerais envers contre envers.... j'imaginais la difficulté que tu as rencontrée.
Patience.... je vais m'occuper de mes morceaux de toile d'ici peu.