dimanche 22 février 2015

Avec les coquillages # 1

En termes de coquillages, les berniques (ou chapeaux chinois) colonisent la plage du côté de chez nous . Plutôt que de me plaindre de voir si peu de variété, je me suis décidée à en faire quelque chose. En allant du plus simple au plus compliqué ensuite.







7 commentaires:

Anne a dit…

L'idée est simple, mais jolie!

Anne a dit…

Oui, très, très simple, même les enfants peuvent s'y amuser. Je vais ensuite compliquer un peu l'exercice.

Joelle LG a dit…

les coquillages que ma grand mere preferait ramasser et manger ....crues

momobert a dit…

Après le bois flotté... les coquillages. Une deuxième vie et une véritable mise en beauté pour ces chapeaux chinois. J'ai hâte de voir la suite.

Laurence a dit…

Une excellente idée. J'ai hâte de voir la suite... du plus en plus compliqué...

Mimiblue a dit…

Celle du milieu a chopé la cochenille dis donc... !!! (lol) Quand tu dis que tu vas compliquer l'exercice, on te fait entière confiance... On te connait... Effectivement, c'est un coquillage qui se mange cru, assis sur le rocher... J'avoue que je préfère la palourde, crue aussi, et là, dans le congélateur, j'ai des ormeaux qui attendent que je les cuisine... et moi j'attends la bonne occasion. C'est une nourriture trop rare pour qu'on la gaspille n'importe quand. La pêche est rare et très réglementée alors quand le poissonnier en a, il faut sauter dessus. Je te garde les coquilles ? Extérieurement elles sont moches mais dedans, c'est tout un pays magique d'arc-en-ciel et de nacre....

miclep a dit…

Original ! Attendons de voir les plus compliqués.... Une nouvelle addiction arrive ... Tu as bien raison !