dimanche 23 août 2015

Empreintes de feuilles avec sulfate de fer #1 (suite)


Les tissus sont longuement rincés à l'eau claire. Beaucoup de sulfate de fer en excès sur le fond du tissu s'en va, éclaircissant le tout , sans modifier les empreintes.

Les leçons que j'en tire:

Il faudra que je laisse moins tremper mes tissus avant l'opération, ou bien mettre moins de sulfate de fer dans l'eau de trempage; cela devrait me donner des empreintes moins noires, notamment avec les feuilles de sumac qui se révèlent contenir beaucoup de tannin.

Un des tissus a été enroulé autour d'un bois flotté légèrement tordu sur une des extrémités, et ça  donne des empreintes floues.

J'ai utilisé des bois à section ronde, carrée ou plate sans que cela fasse de différence.















9 commentaires:

ANNE a dit…

ton tuto est vfraiment intéressant, mais tous ces produits chimiques me font un peu peur; tu as eu un gros travail préparatoire. Je vais publier des photos sur une technique d'impression qui me semble plus simple, mais produit un effet différent, avec deux produits chimiques assez toxiques (l'ennui donc, c'est :"que fait-on des eaux?)On m'a dit qu'il fallait les récupérer, les mettre dans des bidons et les apporter dans des sites spéciaux de récupération.......pas facile de jouer les sorcières dans une société prévenue des dangers des produits toxiques!!!!

Anne a dit…

Anne, la préparation n'est pas compliquée, c'est juste du trempage et de l'attente (ce qui n'est pas mon fort....). Il faut se focaliser sur un autre projet pendant ce temps pour ne pas brûler les étapes.
Les produits utilisés ne sont pas très toxiques, voire pas du tout. Mais je prends un max de précautions car mon époux surveille mes activités de sorcière!
En résumé c'est:
- de l'alun de potassium (aussi utilisé comme déodorant corporel)
- du carbonate de soude marqué 'alimentaire' sur le sachet (ne pas confondre avec le bicarbonate)mais qui est surtout utilisé pour modifier le pH de l'eau des piscines
- du sulfate de fer, dont on peut verser la solution dans le jardin, mais on peut surtout la garder en bocal car elle est réutilisable sans limite.

J'attends impatiemment tes expériences.

Laurence a dit…

Tes empreintes sont très intéressantes après nettoyage. Je suis allée sur le site que tu as donné hier, j'y ai passé un bon moment à lire les derniers articles de teintures.
A voir tes empreintes, cela me donne envie d'essayer. Merci pour les explications claires.

momobert a dit…

Tes impressions sont bien marquées. C'est super. J'ai hâte de voir ce que tu vas réaliser avec ces tissus.

Anne a dit…

Oui Momo, trop bien marquées, même. Certaines feuilles de sumac on fait des empreintes totalement noires...Trop de sulfate de fer, ou alors, bain préalable des tissus trop long. Peut-être aussi les deux à la fois!

Joelle LG a dit…

Tu me donnes envie d'essayer ....Merci pour cette chouette idée

Irma a dit…

tu imagine comme tes expériences m’intéressent. je suis ce mois-ci les articles de "and than we set it on fire" avec intérêt. Mais le temps me manque pour essayer. Je me demande si le sulfate de cuivre (la bouillie bordelaise par ex.) ne donne pas un résultat semblable. J'avais fait des empreintes de feuilles, mais par martelage de la sève, que j'avais plongé dans une soupe de clous. J'ai eu à peu près les mêmes empreintes gris/noires.

Mimiblue a dit…

Moi je ne trouve pas que les empreintes soient trop marquées ou trop contrastées mais, à la limite, si tu veux les adoucir, pourquoi ne pas jouer avec une dilution d'Eau de Javel ?

miclep a dit…

Pour une fois que les empreintes sont bien visibles, c'est nickel ! Je vais profiter de tes conseils pour essayer maintenant que je suis à la maison... Bravo pour tes essais ! Cela me plait !