samedi 29 août 2015

Empreintes de feuilles au sulfate de fer #2


Je pense que c'est la dernière fois pour cette année. Voilà le chaudron avant d'aller sur le feu.



Cette fois-ci j'ai apporté quelques changements:

- Les tissus ont trempé dans la dilution pour mordançage seulement une nuit
- Ce matin ils ont trempé dans une eau agrémentée de sulfate de fer pendant 1 heure seulement
- Puis les boudins sont passés à la cuisson, une heure seulement.

Avec ces temps raccourcis, je n'ai pas noté de différence au résultat.

Sur cette première photo on peut voir la différence d'impression (à gauche puis à droite) d'une feuille entre les deux tissus.




Cette fois j'ai utilisé des tissus colorés au Procion lors d'un autre atelier. Les couleurs étaient claires, certes, mais belles. Là, le sulfate de fer leur a donné un sacré 'coup de vieux'.











5 commentaires:

Laurence a dit…

De nouvelles impressions très jolies. J'espère pouvoir tester aussi avant la tombée des feuilles... Bisous

ANNE a dit…

C'est vraiment intéressant!!! Tu as une idée de leur utilisation?
La semaine à venir, je parle enfin de mes impressions estivales...............C'et le mot utilisation qui m'y fait penser; car on peut faire tant de petites choses!!! Bon dimanche!

Anne a dit…

Merci Anne, oui, je sais ce que je vais faire, au moins pour quelques unes de ces empreintes. ce sera pour cette semaine. Je 'zieute' ton blog pour ces fameuses impressions que tu nous annonces. Et, en passant, je te signale que ce matin bloglovin ouvre ton dernier article en disant que c'est une erreur, la page n'existe pas; pourtant il ouvre bien ton blog.

Mimiblue a dit…

Mais je l'aime bien, moi, ce "coup de vieux".... En fait, c'est le Sulfate de Fer qui oxyde trop les tissus à ton goût .... L'ecodye a déjà tendance à noircir les empreintes. Il ne faut pas ajouter de Sulfate de Fer si tu veux des empreintes légères.
Si tu travailles sur un tissu "pure laine", ou si tu travailles sur de la soie, tu te contentes juste de préparer tes feuilles et de cuire une heure avec la décoction colorée de ton choix. Si tu travailles sur coton ou lin, il faut mordancer très fort et sérieusement mais, après le mordançage, le travail est le même que sur laine ou soie. Martine Edard Dixit...
Tu viens de faire un travail long et fastidieux mais il faudrait que tu refasses une petite expérience encore pour voir si j'ai bien compris le discours (lol).... Un peu de lecture ? Voici. Il n'y a qu'à demander....
http://blog.tricofolk.info/tag/teinture/
et là : https://books.google.fr/books?id=iTLRKsPZAZ4C&pg=PA152&lpg=PA152&dq=lait+de+soja+crème+de+tartre&source=bl&ots=N1J7KINo6Y&sig=FCp_t5Y_Pd6Sm3mqmrqbuzvPCfA&hl=fr&sa=X&ved=0CC4Q6AEwAmoVChMIl6CL-NrLxwIVSz8aCh2MhwG_#v=onepage&q=lait%20de%20soja%20cr%C3%A8me%20de%20tartre&f=false

miclep a dit…

J'aime bien le résultat contenu ! C'est intéressant car je n'ai toujours pas commencé !! Mimi, on ne peut pas aller sur les liens, dommage !