dimanche 9 août 2015

Surprise venue d'un fil



Hier, c'était un temps de plein été, et avant le bain de mer et le golf, j'ai voulu faire une teinture avec les peaux d'oignons rouges stockées dans un bocal à la cuisine.


J'ai fait des écheveaux avec ces deux bobines.
La teinture, sans surprise, a donné une belle couleur jaune/vert moutarde difficilement définissable, très vive et intense que la photo rend vraiment très mal. En fait c'est bien plus vert que jaune...






Sur la gauche, le fil de la bobine de droite, 100% laine qui a fort bien résisté aux 3/4 d'heure de bouillon.
Le fil de la bobine de gauche, dont je ne connais pas la composition, m'a réservé une surprise ...Il est devenu super élastique. Quelle est donc cette matière qui s'est resserrée sur elle-même tout en étant capable de reprendre sa longueur initiale?

J'ai fait de nombreux écheveaux pour les plonger cet après-midi dans les teintures des hongrois. Je me demande ce que ça va donner...je vous tiens au courant.


3 commentaires:

miclep a dit…

Quelques fois, un fil en polyamide est enroulé sur le fil. Jolis résultats.

momobert a dit…

Une occupation digne d'une belle journée d'été. J'ai hâte de voir les résultats de l'après-midi.
Ici, les quelques derniers jours ont été caniculaires, me laissant toute flagada.... tout juste le courage de prendre mes pinceaux et de patouiller un peu.
Heureusement la température a baissé depuis ce matin (on a quand même dépassé les 30° mais par rapport à hier, cela me paraît frais ;-)

Laurence a dit…

J'adore teindre et découvrir ce qui va en résulter. C'est une activité très sympa.